La longue traîne, l’atout de votre SEO

Le choix des mots-clés pour le référencement naturel est une étape primordiale dans la construction et le développement d’un site web. Ce sont ces expressions qui vous permettront de vous positionner le plus haut possible dans les pages de résultats (aussi appelées Search Engine Results Page ou SERP) des moteurs de recherches.

SERP et longue traine en SEO

S’il est tentant de se référencer sur des termes génériques, très recherchés, ce n’est pas la seule ni la meilleure des stratégies. En effet, compte tenu de la popularité de ces mots-clés, la bataille pour figurer parmi les premiers résultats est rude et difficilement accessible aux sites web qui ne sont pas des mastodontes de leur secteur.

Une autre approche est donc à envisager : celle de la longue traîne (ou long tail), qui malgré des requêtes moins nombreuses et moins populaires permet de drainer un plus large public.

Qu’est-ce que la longue traîne ?

La longue traîne est un concept créé en 2004 par Chris Anderson, utilisé notamment par Amazon : si les mots-clés très demandés, donc concurrentiels, génèrent 20 % de trafic, la longue traîne, qui cible des expressions moins recherchées par les internautes, attire au total 80 % de l’audience.

Sur les mots-clés de tête où la concurrence est rude, les efforts pour se placer en pole position des SERP sont ardus : malgré le nombre important de requêtes, les sites plus anciens et plus imposants trustent les premiers résultats, limitant la visibilité des sites plus modestes.

La longue traine draine un plus petit volume de recherches, mais grâce à la faible concurrence,  il est plus facile de figurer en haut des résultats. Par conséquent, le ratio effort de référencement/taux de conversion est bien plus élevé sur la longue traîne que sur les mots-clés de tête.

La longue traine se compose donc de deux parties :

  • les mots-clés de tête : des termes très concurrentiels sur lesquelles il est difficile de se référencer rapidement
  • les mots-clés de longue traîne : des expressions de trois termes ou plus, moins souvent recherchées, mais qui permettent de se positionner plus facilement.

longue traine et trafic en seo

Comment cela s’explique-t-il ? Simplement par le fait que les internautes ont compris que plus leurs requêtes sont précises, plus les résultats le sont également.

En effet, l’infographie de BitRebels (ci-dessus), un site dédié aux actualités technologiques, souligne notamment que le taux de clics a tendance à progresser au fur et à mesure que les mots-clés deviennent plus spécifiques et que le nombre de mots augmente. Le taux de conversion sur la longue traîne est 2,5 fois plus élevé que pour les mots-clés de tête.

Optimiser son référencement sur la longue traîne permettrait par exemple de remonter de 11 places en moyenne dans les pages de résultats, contre 5 pour les mots-clés de tête.

Utiliser la longue traîne pour le référencement

Dans le cadre du référencement naturel, il est donc es-sen-tiel de considérer la longue traîne, car même si les expressions prises une à une apportent un trafic quasi nul, une fois mises bout à bout, celles-ci représentent une grande part de votre audience.

Cependant, ne négligez pas non plus les mots-clés de tête pour optimiser parfaitement le SEO (Search Engine Optimization ou référencement naturel) de votre site web. Par conséquent, il faudra identifier des mots-clés génériques et concurrentiels, ainsi que des expressions spécifiques pour balayer largement les requêtes des internautes.

Le référencement naturel, une vision à long terme

Si vos mots-clés de tête sont facilement identifiables (votre activité, vos métiers, votre secteur), les termes de longue traîne sont parfois plus durs à détecter. Pour vous aider, Google Adwords propose un outil de générateur de mots-clés.

D’autre part, en analysant le comportement des internautes qui parcourent votre site, vous découvrirez également les requêtes qu’ils ont formulées pour vous trouver.

Une fois vos expressions retenues, vient le moment de la rédaction de vos contenus. En effet, en plaçant ces termes dans vos textes mais aussi dans vos contenus multimédias (image, vidéo…), vous favoriserez votre référencement naturel et donc votre positionnement dans les moteurs de recherches.

Cependant, n’oubliez pas que la qualité prime sur la quantité. Par conséquent, le contenu rédigé doit intéresser vos lecteurs et ne pas être uniquement orienté référencement. D’ailleurs, on dit souvent : « content is king, but the user is the emperor ». De ce fait, disséminez vos mots-clés habilement en jouant avec les termes de tête et ceux de la longue traîne, sans perdre le sens de votre article.

La longue traîne vous permet de toucher une plus large audience en ciblant les requêtes des internautes au plus près de leurs attentes. Si l’impact du référencement sur des expressions spécifiques est moins visible et plus long à obtenir, il n’en demeure pas moins que cela reste un paramètre du référencement naturel indispensable pour vous positionner durablement sur le haut du panier des moteurs de recherche.

Dans le cadre de nos travaux de conception chez LunaWeb, nous incluons cette réflexion dès l’origine du process de création ou refonte d’un site Internet. L’intérêt est tellement évident que nous sommes en train de faire évoluer nos process pour caler dans la chaîne de conception beaucoup plus tôt nos contenus. To be continued !

Article classé dans :

Agence LunaWeb,
concepteurs d’expériences web.

Envie d’en savoir plus ? Vous pouvez consulter le site de notre agence, faire un tour sur nos satellites et vous abonner à notre newsletter.