L’UX et ses mythes : la video

De la magie à l’UX

Certains mythes de l’UX se créent avec l’arrivée des innovations technologiques ! Du côté de la vidéo, Greg Madison — designer chez Unity — partageait récemment sa vision du futur de la video côté UX. Mais qu’est-ce qui nous attend vraiment ?

Avant le design, Greg Madison a été un petit garçon épris de magie qui regardait avec passion les vidéos de ses prestidigitateurs préféré. Mais au lieu de se laisser bercer par les mystères de ses idoles, il perçait à jour tous les mécanismes des tours présentés. Il voyait ce qui crée la magie plutôt que la magie elle-même. C’est peut-être pour ça qu’il est devenu UX designer, celui qui voit les mécanismes cachés derrière une interface web mais propose un dispositif magique à l’utilisateur !

Œil pour regarder de la vidéo sur le blog Agence LunaWeb

Vidéo 360 et UX

Si la promesse de la vidéo 360 est très séduisante, elle pose des questions à résoudre impérativement avant d’espérer révolutionner nos pratiques en matière de cinéma. Oui, être immergé dans une scène de débarquement aux côtés du Soldat Ryan semble très séduisant. Mais le film nous raconte aussi une histoire, au delà de scènes d’actions phares.

Qu’est sensé faire l’utilisateur pour comprendre le film dans sa « Big Picture » ? Greg Madison résume son point de vue avec une catch-line efficace: « ce n’est pas parce qu’on peut le faire qu’on doit le faire ». Faire en sorte que le spectateur puisse regarder derrière lui dans le film ? Un gaspillage de pixels…

Lunette pour de la réalité virtuelle sur le blog Agence LunaWeb

Réalité virtuelle et UX : la paresse pour prédire le futur

Écouter ce que l’utilisateur raconte, même pour la réalité virtuelle. Greg Madison a conçu une demo de réalité virtuelle avec une approche très pertinente et très concrète en matière d’UX. C’est d’ailleurs un atout incontournable de l’UX : c’est toujours très concret. Même quand on s’attaque à des sujets très pointus, l’UX se raconte facilement… à défaut de convaincre systématiquement.

Dans sa demo, donc, Greg Madison permet à ses utilisateurs de faire une même action de plusieurs façons : « Je compte sur l’utilisateur pour créer sa propre façon d’utiliser les interfaces. Ce que j’essaie de lui offrir, c’est de nombreuses possibilités de trouver ses propres gestes naturels pour vivre sa propre réalité ». Si nous n’avons pas remplacé la souris et le clavier en 30 ans, c’est parce qu’avec un minimum d’efforts on peut réaliser beaucoup d’actions.

 

For me, laziness is the better way to predict what will happen in the future

Greg Madison a fait sienne la règle de ne jamais designer d’interfaces virtuelles qui nécessiteraient d’utiliser ses deux mains, comme c’est le cas du tiltbrush de Google, qui reproduit une palette dans une main et un pinceau dans l’autre. Pour lui l’objectif de la réalité virtuelle, c’est de permettre à chacun de faire ce qu’il veut et de vivre comme il veut, pas de recréer les mêmes problèmes qu’on rencontre dans la réalité. Plutôt tentant comme programme !

Article classé dans :

Agence LunaWeb,
concepteurs d’expériences web.

Envie d’en savoir plus ? Vous pouvez consulter le site de notre agence, faire un tour sur nos satellites et vous abonner à notre newsletter.